Skip to Content

Autour de la terre, dans le cycle "des nouvelles du monde" présente: "La Terre outragée" au Cinéma de Langres

Date: 
Vendredi 25 Mai 2012, 20h30

"La Terre outragée"
 
Une fiction de Michale Boganim (2012, 1h48')

26 avril 1986, Pripiat, à quelques kilomètres de Tchernobyl. En cette belle journée de printemps, Anya et Piotr célèbrent leur mariage. C’est alors qu’un accident se produit à la centrale. Piotr est réquisitionné pour éteindre l’incendie. Il n’en reviendra jamais. La radioactivité transforme la nature immédiatement affectée par ce sinistre. Les populations sont évacuées brutalement. Dix ans plus tard. Pripiat, ville fantôme désertée par ses habitants, est devenue un no man’s land, gigantesque Pompéi moderne érigé en un étrange lieu de tourisme…
 
 
Echange avec Droujba Tchernobyl et le CEDRA
 
Entrée 5€, 4€ pour les adhérents des associations participantes
 
New vox Langres 15, rue Grand Bie 52200 LANGRES
new-vox-langres.com

Droujba ("amitié" en ukrainien) est une association humanitaire loi 1901 dont le but est d'accueillir en France des enfants de la région de Tchernobyl afin qu'ils changent d'air et de nourriture. Ces enfants ne sont pas malades mais la terre, donc tout ce qui y pousse, est toujours fortement contaminé.Vivre ne serait-ce qu'un mois loin de cette zone, et manger des aliments relativement sains permet de diminuer le taux de radioactivité du corps. Plusieurs familles en haute-marne accueillent chaque été un enfant dans ce cadre. 
 
Synopsis du film : 26 avril 1986, Pripiat, à quelques kilomètres de Tchernobyl.
En cette belle journée de printemps, Anya et Piotr célèbrent leur mariage, le petit Valery et son père Alexeï, ingénieur à la centrale, plantent un pommier, Nikolaï, garde forestier, fait sa tournée habituelle dans la forêt… C’est alors qu’un accident se produit à la centrale. Piotr est réquisitionné pour éteindre l’incendie. Il n’en reviendra jamais.
La radioactivité transforme la nature immédiatement affectée par ce sinistre. Les populations sont évacuées brutalement. Alexeï, condamné au silence par les autorités, préfère disparaître...
Dix ans plus tard.
Pripiat, ville fantôme désertée par ses habitants, est devenue un no man’s land, gigantesque Pompéi moderne érigé en un étrange lieu de tourisme…
Anya est aujourd’hui guide dans la zone, tandis que Valery y cherche les traces de son père et que Nikolaï, lui, persiste à cultiver son jardin empoisonné...
Le temps faisant son œuvre, l’espoir d’une nouvelle vie leur sera-t-il permis ?