Skip to Content

"Chevaux de terre, une énergie renouvelable !" au CINEMAZARIN d'Aix en Provence

Date: 
Jeudi 20 Septembre 2012, 20h00 - 23h00

 "Chevaux de terre, une énergie renouvelable !"
Rencontre avec la réalisatrice Marie-Claude Bénard et Jean-Pierre Berland ancien directeur de recherche de l'institut national de la recherche agronomique de Montpellier. 

Portrait de Joël Garandet, agriculteur à Chambain (Côte d’Or), qui cultive 67 hectares en agriculture biologique depuis 30 ans, et en traction animale, depuis 15 ans. Le cheval de trait retrouve sa place, sans passéisme ni folklore, dans le souci du respect de l’environnement, et de l’indépendance économique qui passe par un moindre coût d’exploitation. Une passion en harmonie avec le milieu, accompagnée d’ingéniosité et d’expérimentation.  
 
Un film produit par Autour de la Terre et Mc Bénard, avec le soutien du Fonds Cinématographique de la Région Champagne-Ardenne.
 
Contact: www.lescinemasaixois.com/ 6 rue Laroque, 13100 Aix en Provence. Tél: 04.42.26.61.51
Bande annonce du film www.youtube.com/watch
Jean-Pierre Berland  est un agronome et économiste, ancien directeur de recherche en sciences économiques à l'Institut national de la recherche agronomique. Il est membre du conseil scientifique d'Attac France. Il milite contre les brevets sur le vivant et les OGM. Il a développé, notamment aux côtés de la Confédération paysanne et d'ATTAC, une réflexion très critique envers l'évolution des pratiques actuelles des biotechnologies qu'il accuse d'être devenues des « sciences de la mort » contrairement à leur étymologie qui signifie « sciences de la vie ». Il participe activement au débat autour des OGM et à la controverse sur le brevetage du vivant. Il considère que le but des industriels des biotechnologies est de stériliser les espèces pour substituer au cycle de la reproduction celui de la production4. Il dénonce « le pillage et la marchandisation des ressources génétiques de la planète opérés par les États-Unis et l’Europe ». Il a coordonné la guerre du vivant (Jean-Louis Durand, Mickael Hansen et Paul Lannoyé, éditions Agone). Il a aussi participé à l'ouvrage collectif Défaire le développement, refaire le monde (2003).